Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 novembre 2009 7 01 /11 /novembre /2009 08:31


Pour chaque être humain la mort des proches est une des épreuves majeures de la vie. Elle est toujours une source de rappel et de réflexion sur sa propre mort et sur l'au-delà. Pour certain elle est une fin  dont l'issue est un immense trou noir, un néant incommensurable et pour d'autres elle est dissolution ou encore absortion dans l'univers. L'humanité  a de tout temps cherché la clef de ce mystère et les grandes religions du monde ont chacune apporté une réponse à cette question existentielle. Cependant, aujourd'hui, l'abandon des valeurs religieuses et la valorisation du monde matériel relègue toute véritable méditation sur la mort. Evoquer le sujet dérange. Occulter la mort, cacher et rejeter la vieillesse et la maladie sont devenues des attitudes banales, au point de voir des personnes mourir dans la plus complète solitude physique, morale et spirituelle. Pour les musulmans cependant, la mort a un sens et  un devenir (v. l'article en bas de page "la mort : citations à méditer"). Le Coran rappelle  : « Nous appartenons à Dieu et c'est vers Lui que nous retournons». (C.2/156).
Le credo de l'Islam résout l’énigme de l’existence, explique à l’être humain le secret de la vie et de la mort et répond à ses éternelles questions : D’où proviens-je ? Où vais-je ? Et pourquoi ? Ce credo n’est pas une invention de l’islam, c’est le credo pur transmis par tous les Prophètes de Dieu, révélé dans tous les Livres célestes. Le prophète Muhammad (sws) a dit  "Lorsque la fin du croyant est proche, il reçoit la bonne nouvelle de la rencontre de son Seigneur et de Son Paradis, si bien que rien ne lui est plus agréable que la mort et la rencontre de Dieu. Et lorsque la fin du mécréant est proche, il reçoit la nouvelle du mépris de Dieu et de Sa colère, si bien que rien ne lui est plus détestable que la rencontre de Dieu — Exalté soit-Il.” 



Pour les convertis à l'Islam se pose inévitablement la question du devenir de leurs parents défunts et du comportement à avoir envers les proches. Nous souhaitons rapporter ici les propos de Cheikh Ramadan al Bouti afin d'éclairer les coeurs et adopter la meilleure attitude dans cette situation :


"Pour ceux dont les parents sont décédés, il faut garder beaucoup d’espoir. Dans notre relation à leur sujet, il y a l’aspect apparent et l’aspect caché. S’ils sont décédés en apparence comme des non-musulmans, il se pourrait bien cependant qu’ils aient pu, au dernier moment, être touchés par la grâce de Dieu, et qu’ils soient, dans le secret, morts comme des musulmans. Dieu, dans Sa grande miséricorde, peut avoir ouvert leur cœur en secret."
  

 

Alors, continuez de prier Allah pour eux, car Seul Dieu et le défunt connaissent la vérité. »


Lors de la mort d'un proche parent non musulman, nous devons assister aux obsèques, afin d’être présents auprès de nos familles et leur apporter soutien et consolation. Dans ces moments douloureux, notre présence – même discrète – leur sera un réconfort. Il nous est donc permis d’être présents même lorsqu’il y a une cérémonie religieuse, mais simplement, nous ne devons pas participer au rituel qui l’accompagne, ni dire de paroles contraires aux enseignements de l’Islam.


Concernant l'incinération :

Cette pratique n’est pas admise en Islam. Malgré cet interdit, il nous est parvenu qu’à titre exceptionnel Dieu avait pardonné à un homme qui avait choisi d’être incinéré par la seule crainte de Lui. Il s’agit d’un hadith quodsi : « Un homme avait demandé que l’on brûle sa dépouille et que ses cendres soient dispersées un jour de grand vent, ce qui fut fait. Dieu interrogea ce qui restait de cet homme « Pourquoi as-tu agi ainsi ? » ; la réponse fut « Par crainte de Toi ! » Alors Dieu le couvrit de Sa Clémence » (Bokhari – Muslim).

L’Eglise – qui s’y est opposée un certain temps - semble désormais admettre cette pratique … là encore, il nous est souvent difficile de nous opposer aux autres membres de la famille qui choisissent cette option.

Dans la mesure du possible, évitons de provoquer des ruptures familiales pour des choses contre lesquelles nous sommes impuissants à nous faire entendre, même si cela nous est douloureux et en particulier dans des moments où la sensibilité de chacun est mise à rude épreuve !

Enfin, il faut continuer à invoquer fréquemment Allah pour qu’Il accorde Sa miséricorde à nos défunts :

On nous rapporte cette invocation du Prophète (sws) lors d’une prière mortuaire : « Mon Dieu ! Pardonne-lui et fais-lui miséricorde, accorde-lui Ton pardon et montre-Toi indulgent à son  égard. Accueille-le avec bienveillance et, donne-lui une famille meilleure que la sienne, fais de sa tombe une demeure spacieuse… Purifie-le de ses fautes. Accorde-lui une demeure meilleure que la sienne, un conjoint meilleur que le sien et introduis-le au Paradis. »

 

"Que Dieu nous donne la force nécessaire pour faire face à nos épreuves et qu’Il nous couvre de Sa Miséricorde et nous fasse mourir en Musulmans."


Articles complémentaires :

-
"la mort citations à méditer"

" les droits du défunts non musulman"  

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

abudhabisalam 04/12/2011 12:10


salam aalykoum Thé au Jasmin,


Jazakillahou khairan pour les précisions que vous avez apportées sur ce sujet délicat (et parfois douloureux) ...


salam alykoum

Thé au Jasmin 03/12/2011 15:42


Assalam alaykoum wa rahmatoullah wa barakatouh

Barak Allahu fik pour cet intéressant article. J'aimerais juste ajouter ceci:

"selon les versets:113 et 114, de la Sourate 9 Allah interdit au Prophète, paix et bénédiction sur lui et aux croyants de prier et demander pardon à Dieu pour les polythéistes morts même s'ils
sont leurs parents "

 
Dans le sujet il est dit qu'on ne peut faire de dou'as pour un mort non musulman. Ma question est : Peut-on reciter sourate Ya-sîn, faire des invocations ou verser de l'eau sur la tombe d'un
proche parent décedé il y a plusieurs années sans que l'on sache si cette personne est morte athée, catholique, musulmane etc.
Cette personne par contre est issue d'une famille chrétienne mais comme on ne sait pas dans quel état de croyance elle a quitté ce monde...




http://www.doctrine-malikite.fr/forum/Que-faire-lors-du-deces-de-parents-catholiques_m37546.html

Et Dieu Seul est Savant

Il y a en effet deux cas possibles :
1.si vous avez la Certitude que cette personne est morte en état de mécréance : là il ne faut pas prier pour elle : car Dieu a décidé dans le Coran que les personnes mortes dans la mécréance
iront en Enfer et ne méritent pas Sa miséricorde, et Dieu est Juste Sage et Puissant. La décision de Dieu est immuable.
La prière (Dou’a) est miséricorde : prier pour des gens qui sont morts en état de mécréance ce serai en quelque sorte « discuter » ou « vouloir mettre en cause » la décision de Dieu pour ces
gens pour qui Dieu a interdit le Paradis et la Miséricorde : car ils n’avaient pas cru en Lui ni L’avaient accepté comme Seigneur !

2.Si vous ne savez pas : d’une part on doit toujours avoir le meilleur jugement vis-à-vis des autres et la meilleure interprétation de ce qu’ils peuvent faire ou dire…
D’autre part vous pouvez faire une prière au conditionnel :
Exemple : dire : O mon Dieu, si cette personne est morte en croyant en Toi , en Ton unicité et en Tes Messagers, pardonne lui tous ses péchés et installe la dans Ton Paradis
éternel…



lamine 25/08/2010 07:02



je serais heureux de faire votre connaissance por une amitier durable et sincer


je suis musulman et je voudrais rencontrer des amies musulman qui vivent un peut partout dans le monde et aussi pour pour faire debat religieux et autres.... lamine diop depuis senegal
 diopl41@yahoo.fr



gregali77 28/12/2009 19:19


salam aleikoum wr wb...

barracklaoufik...pour ce rappel...en esperant qu'e ALLAH swt nous pardonnes et nous enveloppe de Sa Misericorde...

ci joint une petite video qui m'a boulversé en rapprt avec ton texte...

http://www.dailymotion.com/video/x6gyfc_macha-allahmagnifique-histoire_webcam


BismiLLAHi Rahman Rahim

Nous remercions tous les lecteurs et lectrices qui ont suivi notre blog depuis près de 6 ans. Ce site vit actuellement ses dernières parutions et sera définitivement arrêté au mois de janvier 2012. A partir de cette date, ceux qui souhaitent consulter les anciens articles pourront se connecter à l'adresse suivante www.assalamalaykoum.over-blog.com
 
Nous souhaitons à présent nous consacrer au site du Shaykh Habib Hussein as Saqqaf en Français où vous pourrez nous y retrouver
 
 
 
Qu'Allah swt accepte nos humbles oeuvres...! Amin!  

Articles Récents

  • Al Habib Hussein as Saqqaf
    Nouveau site : www.alhabibhussein.com
  • Journal d'un voyage spirituel : 40 jours et 40 nuits à Tarim
    A l’âge de 21 ans, Ethar El Katatney, jeune journaliste égyptienne, entreprend un voyage spirituel dans la cité des savants et des saints de l’Islam, à Tarim, dans la vallée de l’Hadramaout au Yémen. La jeune femme a voulu raconter son expérience d’abord...
  • Prosternation
    "Muhammad est l'Envoyé de Dieu. Ses compagnons sont durs envers les infidèles et pleins de compassion entre eux. On les voit s'incliner et se prosterner, aspirant à obtenir la grâce et l'assentiment du Seigneur. On les reconnaît à l'empreinte laissée...
  • Je ne pars pas au Hajj mais je peux...
    Ces conseils ont été donnés par l'enseignante M. Kaff (qu'Allah swt la préserve) Bismillah ar Rahman ar Rahim, Pour ceux qui ne peuvent pas se rendre au Hajj il existe des actes que nous pouvons nous efforcer d’accomplir pendant les 10 jours et 10 nuits...
  • Shaykh Habib Hussein as Saqqaf
    Venant d'Abu Dhabi sa mosquée se trouve à l'entrée de Dubaï*...les anges s'y relaient pour remonter les prières et les invocations dans ce quartier plutôt européen. Le Shaykh Habib Hussein as Saqqaf en est l'imam. Un des rare imams du pays à être autorisé...
  • Gérer son temps pendant le mois de Ramadan
    Ces conseils ont été donnés par Shaykh Habib Hussein as Saqqaf lors d'une conférence à Dubaï. Au nom d’Allah le Très Miséricordieux, le Tout Miséricordieux Louanges à Allah, le Très Clément, le Tout Miséricordieux, à Lui le Très Haut qui a fait descendre...
  • Rajab, le mois de la demande de Pardon
    le mois de RAJAB, le premier des quatre mois sacrés... " Celui qui jeûne le premier jour de ce mois, c'est comme s'il avait jeûné un mois entier". S'il jeûne sept jours, ce sont les sept portes de l'Enfer qui lui sont fermées. S'il jeûne huit jours, ce...
  • Adhan : la voix d'un enfant
    Cet enfant à la voix extraordinaire a gagné le concours de Dubaï du plus bel appel à la prière
  • Mathilde à Loinbourg
    « Mathilde à Loinbourg »… le titre de ce petit livre laisse imaginer un petit coin de France, verdoyant, paisible, proche de la nature, peut-être un récit d’autrefois où la vie s’écoulerait tranquillement loin du bruit des villes, de la modernité, du...
  • La prière pour les morts
    " Ceux qui connaissent Allah ne meurent pas, ils sont seulement transportés d'une demeure à une autre" (Ash Sharani) "Ne crois surtout pas que ceux qui ont été tués pour la cause d'Allah soient morts. Ils sont bels et bien vivants auprès de leur Seigneur...